Une station océanique internationale unique au monde

Créé en 2000 par l’architecte Jacques Rougerie, le projet SeaOrbiter vise à créer la première station scientifique permanente au coeur des océans. 

Ce concept innovant, unique au monde, doit permettre de passer de la science marine discontinue à une science marine continue en offrant aux scientifiques des capacités opérationnelles indédites. En s’installant durablement dans le milieu marin, SeaOrbiter offre la possibilité d’observer, d’explorer, d’échantillonner et d’analyser le milieu marin en continu, sur de très longues périodes. Equipé d’un laboratoire pressurisé intégré, SeaOrbiter permet en outre à son équipage de sortir directement sous la mer à moins 12 mètres pour y poursuivre ses missions vers les profondeurs abyssales.

une « plateforme d’observation et d’exploration dérivante au coeur des océans  »

Après avoir suivi les premiers développements du projet, Ariel Fuchs a été intégré à l’équipe projet aux côtés de Jacques Rougerie en 2007 et s’est dans un premier temps occupé de la programmation scientifique et éducative (définition des programmes en liens avec les organismes scientifiques et éducatifs partenaires en France et à l’étranger) en lien avec Jacques Rougerie et la direction opérationnelle (Bill Todd / NASA). Puis il s’est occupé de la coordination internationale (notamment avec les USA) avant d’être peu à peu intégré à la stratégie globale du projet (recherche de partenariats financiers, networking industriel et politique…) et d’en prendre la direction exécutive aux côtés du président Jacques Rougerie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer